Editions Wildproject
wildproject: journal of environmental studies
home | who | events | gallery

ALL ISSUES

12 | 2012
Y a-t-il du sacré
dans la nature?


11 | 2011
L'Orient de l'écologie

10 | 2011
Penser avec les pieds

9 | 2010
J. Baird Callicott
et l'éthique de la terre


8 | 2010
Arne Naess, une figure
contemporaine de la sagesse


7 | 2010
Mix printanier

6 | 2009
L'âge écologique de la culture

5 | 2009
La naissance de l'écologie

4 | 2009
Ondes du monde : territoires
sonores de l'écologie

3 | 2009
Nature urbaine

2 | 2008
L'écologie profonde

1 | 2008
Une éthique environnementale
à la française?

Les n° 1 à 3 seront prochainement mis en ligne, merci pour votre patience.




Editions Wildproject
numéro 12 | 2012
Y A-T-IL DU SACRÉ DANS LA NATURE ?

Afficher les titres du sommaire en survolant les images







Uluru (Ayers Rock), lieu sacré aborigène. D.R.

Edito

Depuis quelques années, la philosophie conteste aux "sciences dures" le monopole du discours sur la nature - avec la sociologie des sciences, l'anthropologie de la nature, et surtout avec la philosophie environnementale. Mais en opposant au rationalisme technicien l'idée d'une valeur en soi de la nature, la philosophie de l'écologie s'expose à des soupçons récurrents de religiosité – on lui reproche en particulier de "sacraliser la nature".

Parce qu'elle refuse l'assujettissement technique de la nature comme simple ressource à notre usage, parce qu'elle invite à un décentrement du sujet humain, l'écologie constitue-t-elle nécessairement une invitation à renouer avec une vision religieuse du monde? Accorder une valeur en soi à la nature revient-il au même que de la considérer comme sacrée? Sur le terrain de la protection de la nature, quelles seraient les conséquences pratiques d'une telle sacralisation?

Le colloque "Y a-t-il du sacré dans la nature ?" (tenu à Paris 1-Sorbonne en mai 2012) a proposé de rouvrir la question philosophique de la nature, et de la repense à la lumière de la crise environnementale. A travers les savoirs de l'écologie, des sciences humaines et des religions, il a tenté de mettre au jour la teneur religieuse de la pensée écologique, et d'en analyser la signification.

En attendant la publication des actes complets, nous proposons ici des entretiens extraits d'articles de quelques-uns des intervenants.

Bérengère Hurand,
Baptiste Lanaspeze,
Catherine Larrère

Mai 2012

 

Le sommaire de ce numéro
s'affiche en survolant avec votre souris
les images à gauche de l'écran.

 

 

 

 

 

 

Editions Wildproject

From natural to human sciences, urbanism to contemporary art, wildproject is a journal of environmental studies grounded in environmental philosophy.

Newsletter