Editions Wildproject

 

Editions Wildproject

 

« Cette nature de l'Amazone est tellement puissante qu'elle s'impose à moi comme une véritable discipline. L'Amazone sera l'université, l'Alma mater, la grande école de ma perception. » – P.R.

 

L'été 1978, Pierre Restany s'embarque au coeur de l'Amazonie avec les artistes brésiliens Frans Krajcberg et Sepp Baendereck. Cette expédition en bateau le long du río Negro se révéle une expérience humaine et sensorielle bouleversante, et sera pour Restany l'occasion d'une révolution théorique.

Le journal du río Negro a donné naissance au manifeste du Naturalisme intégral. Revenant sur les principes fondateurs du Nouveau réalisme, Restany affirme que c'est la question de la nature qui va désormais être au coeur des enjeux artistiques et culturels. Bravant les moustiques et les gueules de bois, il invite ainsi l'Occident du 21e siècle à une "seconde Renaissance".

Trois décennies plus tard, ce texte prophétique et cocasse s'impose comme un classique – qui nous révèle Restany au naturel.

 

Le Journal du río Negro nous donne de son auteur une image qui correspond bien à celle qu'en ont gardée ceux qui ont pu l'approcher. Celle d'un homme passionné et généreux, plein de contradictions mais profondément engagé dans tout ce qu'il faisait. C'est aussi un document très intéressant sur une époque où l'art en France n'entretient que peu de rapport avec l'écologie.
– Gilles A. Tiberghien, préface