Editions Wildproject

 

Editions Wildproject

 

Comment les villes se font et se défont-elles ? Quelles violences implique le règne, partout dans le monde, de la ville-voiture ? Comment la délinquance juvénile révèle-t-elle des lignes de fracture politiques et géopolitiques ? Comment un chercheur européen entre-t-il en empathie avec les sociétés arabes contemporaines ?

Fruit de quatre années d'enquête ethnographique à Riyad, ce livre apporte des réponses à ces questions. Il montre comment, dans une ville répressive et livrée aux promoteurs, les jeunes Saoudiens créent des espaces de liberté et de révolte. Et comment, quand la politique est traitée comme un crime, seuls les délinquants font vraiment de la politique.

 

« Une fabuleuse plongée dans les bas-fonds de Riyad, parmi ces princes des rodéos urbains, révoltés et poètes, marginaux et séducteurs, qui dérapent au péril de leur vie, refusant l'ordre qui s'est imposé dans leur pays. »
ALAIN GRESH

« Dans le royaume, nous roulons aux marges de la ville pour aller assister, musique à fond, aux dérapages qui ont lieu le long de routes abandonnées. C'est probablement le moment où la jeunesse saoudienne s'approche le plus de la rébellion. »
AHMED MATER

« La gérontocratie qui gère l'Arabie saoudite fait l'objet de l'attention permanente des observateurs politiques. Mais on ne sait rien de la jeunesse saoudienne, celle qui tôt ou tard surgira sur le devant de la scène. Menoret aborde la question saoudienne là où on ne l'attend pas : les marges de la ville, les marges de la jeunesse, les marges de la révolte. »
OLIVIER ROY