Editions Wildproject

 

Editions Wildproject

 

« J’aimerais me construire un tout petit cabanon au Tonkin. Ce serait mon Walden Pond et je m’emploierais à imiter Thoreau en écrivant au milieu des marais une nouvelle éthique de la nature, avec en paysage sonore le vacarme de fonderie d’Arcelor, les manœuvres des portiques portuaires et le roulement des poids lourds. »

 

Les deltas du Rhône et du Mississippi sont le théâtre d’intenses enjeux écologiques, historiques, industriels, sociologiques, politiques. Territoires profondément hybrides, ces deltas sont emblématiques de nos relations contemporaines à la Terre.

De son enquête au long cours, l’auteur revient avec une série de 31 récits, placés sous le signe de 31 espèces animales et végétales. Entre théorie et narration, cet ouvrage invente une forme d’écriture originale, attentive aux entrelacs des vivants.

Un grand récit des paysages contemporains.

 

 

« Avec ses bouleversantes études de fleuves, Duperrex parvient à faire de la sédimentation à la fois une science des sols, et une philosophie de la nature extraordinairement labile et silencieuse. »

Bruno Latour

 

« Dans ce monde abîmé, il nous faut de nouveaux récits – des récits qui puissent raconter les conflits écologiques, faire place à d’autres voix et à d’autres formes d’existence, documenter ce qui est et imaginer ce qui vient. En voici d’exemplaires, et stupéfiants : récits d’eau douce et d’eau salée, de rivières étranglées, de sédiments, de rencontres, de saccages et de revies... Matthieu Duperrex se tient “là où les eaux se mêlent”, et raconte en trente-et-une histoires et un poème le fantastique embrouillement de lignes de vie et de lignes de mort que recèlent aujourd’hui les deltas. »

Marielle Macé,
historienne de la littérature


« Matthieu Duperrex compose ses récits paysagés de strates métamorphiques savamment pétries de lieux, de temps longs et de catastrophes, d’anecdotes et de chiffres, d’humains, de plantes et d’animaux. Fils naturel ou féral d’Anna Tsing et de Hugo, il conjugue dans ses intrigues la diligence de l’enquête à l’urgence de l’incantation. »

Jean-Christophe Cavallin,
Professeur, reponsable du master Ecopoétique et création

 

« Loin des considérations théoriques éthérées, cet ouvrage est à la fois fascinant du fait de son appréhension des enjeux environnementaux, son invitation à “accueillir ces nouveaux colocataires” non-humains présentés dans chacun des microrécits, et pour sa capacité à renouveler l’enquête aujourd’hui... avec un équilibre de chaque instant entre considérations théoriques légères au tout début et évocations poétiques qui vont croissantes au cours du livre. »

Nicolas Nova,
anthropologue

 

« Une lecture du monde à partir de ses sédiments où se croisent enjeux contemporains, profondeur historique, descriptions poétiques, anecdotes et récit subjectif. Donne à penser, à rêver et à se divertir. »

Benjamin Pelletier,
romancier