La Crise écologique de la raison

Val Plumwood

La Crise écologique de la raison – Couverture Afficher la couverture Toujours afficher les couvertures ?

La Crise écologique de la raison

Val Plumwood

Domaine sauvage

janvier 2024

9782130860648

496 pages

28 €

Une coédition PUF / Wildproject

Communiqué de presse

« La crise écologique est une crise de la raison. La raison a été transformée en véhicule de domination et de mort, mais elle peut et doit devenir un véhicule de libération et de vie. » V. P.

La dérive rationaliste de la culture occidentale a donné lieu à de dangereuses formes de déni écologique, qui s’étendent à des domaines aussi variés que l’économie, la politique, la science, l’éthique et la spiritualité. Le désastre écologique est ainsi à mettre au compte de cette raison malade – dualiste, patriarcale et impériale.

Nous nous faisons également, selon Plumwood, une fausse idée de notre identité – à commencer par un sentiment illusoire d’indépendance vis-à-vis de la nature et des lieux. En analysant l’édifice mortifère de la rationalité moderne et de sa science, l’auteur définit ce que serait une raison écologique et la montre à l’oeuvre, dans un texte puissant et acéré.

La Crise écologique de la raison dessine une image radicalement nouvelle de la façon dont notre culture doit changer pour devenir écologiquement rationnelle. Comme la Critique de la raison pure à une autre époque, ce livre entend ouvrir une nouvelle ère pour la rationalité.

L’autrice

Val Plumwood (1939-2008) est une philosophe écoféministe. Son oeuvre, constituée de trois livres et de plus de 80 articles, forme une contribution majeure à la philosophie féministe comme à la pensée écologiste.

On en parle

« Val Plumwood a résolu dans ce livre, de manière élégante et opérationnelle, l’un des problèmes fondateurs de la pensée écologique du 21e siècle : opérer la jonction entre la pensée écologique, les luttes sociales et les enjeux d’émancipation politique. »
– Baptiste Morizot, préface

« Une enquête intellectuelle passionnante. »
Octave Larmagnac-Matheron, Philosophie Magazine

« Arrivé avec retard en France, l’œuvre de Val Plumwood est précieux pour la puissance de sa pensée mais aussi parce qu’elle ouvre des voies d’action concrète pour sortir de l’effroi dans lequel nous plonge la crise écologique. »
Lucie Delaporte, Mediapart

« La Crise écologique de la raison est un ouvrage dense par la taille, la rigueur et l’exigence de la pensée foisonnante de son autrice qui voit dans le rationalisme l’une des sources de la catastrophe écologique actuelle. Sa démonstration est chirurgicale. »
Séverine Kodjo-Grandvaux, Le Monde

« Une analyse remarquablement menée […] une pensée écologiste à la fois subtile et radicale. »
– Christelle Gilabert, Socialter

Sommaire

Préface
Introduction

I. Le rationalisme sadique
Chapitre 1. La crise écologique de la raison
Chapitre 2. Le rationalisme et l’ambiguïté de la science

II. Capitaines corrompus
Chapitre 3. La politique de la rationalité écologique
Chapitre 4. Inégalité et rationalité écologique

III. Cultures anthropocentriques
Chapitre 5. Les angles morts de l’anthropocentrisme
Chapitre 6. Philosophie, prudence et anthropocentrisme

IV. Vers la raison écologique
Chapitre 7. L’éthique de la marchandisation
Chapitre 8. Vers une éthique dialogique interspécifique
Chapitre 9. Unité, solidarité et écologie profonde
Chapitre 10. Vers une spiritualité matérialiste des lieux

Conclusion

Bibliographie