Vers l’écologie profonde

Arne Næss

Vers l’écologie profonde – Couverture Afficher la couverture Toujours afficher les couvertures ?

Vers l’écologie profonde

Arne Næss

Domaine sauvage

mars 2017

978-2-918-490-654

280 pages

20 €

14 × 22 cm

En fondant l’écologie profonde, Arne Næss a donné à l’écologie sa première expression philosophique. Revendiquant l’héritage de Spinoza et de Gandhi, Næss définit l’écologie profonde par opposition à une écologie « superficielle » qui n’aurait pour but que la préservation des ressources en vue du développement des pays riches. Replacer la nature au cœur de la pensée et au centre de nos valeurs : tel est le renversement auquel il invite la philosophie occidentale.

Dans ce savoureux dialogue autobiographique avec son complice David Rothenberg, Næss nous emmène dans quelques-uns de ses lieux de prédilection, et revient sur son parcours intellectuel et humain. De sa formation en philosophie à son amour de la montagne, en passant par ses activités de résistant, on refait avec lui le chemin qui l’a conduit à quitter l’université pour mettre en œuvre cette « révolution copernicienne ».

L’auteur

Arne Næss (1912-2009), alpiniste, résistant, fondateur du mouvement mondial de « lʼécologie profonde », est lʼun des grands philosophes du 20e siècle.

Sommaire

Préface à l’édition française par David Rothenberg

Introduction. De la Science au Soi

1 L’enfance et la distance
Choses minuscules, pas de photos
La gouvernante et les mouches
Une carapace contre ma mère
Poésie et précision
Le statut de la musique
Premières ascensions : montagnes et amitiés

2 L’esprit et le cercle
Ne pourrait-on pas s’accorder sur cette formule ?
Le langage, indiscipliné et sauvage
Névrose et découverte
Le philosophe en clinique
La promesse comportementale

3 Des rats en Californie
Nous sommes des super rats
Trop de possibilités…
Le désert
Des psychologues au zoo
C’est vrai si c’est ainsi
Pas assez comme les rongeurs
Mordu par les bêtes sauvages

4 La cabane des pierres croisées
Apprendre à aimer
En voir plus dans très peu
Tu es performant
Ne faites pas la vaisselle !
L’étude de la complexité
Les mathématiques et Dieu
Se tenir soi-même dans la distance
Le compromis avec la normalité
Un nouveau regard sur le foyer
À la croisée des pierres

5 Inspiration et possibilité
Zapffe : rires et ténèbres
Émerveillement ou résignation ?
Spinoza : intuitions d’interconnexion
De Spinoza à l’écologie
Mort du système
L’ultime impasse

6 Résistez à la totalité
Vous êtes l’ennemi ?
Sauver les étudiants
Résister à l’absolu ?
Histoires de torture
Définir la démocratie
Gandhi et Galtung
La vie, c’est comme le ski

7 Ce que « profond » veut dire
Qui a commencé ?
La contribution de la philosophie
Exemple 1 : Plus de pouvoir ?
Exemple 2 : Esquimaux et baleines
Humain ou naturel ?
Social vs profond
Une infinité d’écologies

8 Voir le monde à nouveau
Gestalten indéfinies
Imagine que nous soyons sous une chute d’eau
Arne Næss croit-il au bien et au mal ?
Beethoven
La route à travers la forêt
Le lac et les bateaux à moteur
Roosevelt en Afrique
Le bien et le nombre

9 Sur une mince couche de glace
Le filet de sécurité
La douleur de la pensée
Différence
Ultimes mises en garde

Épilogue

Postface de Baptiste Lanaspeze
L’idée écologique